Que boit James Bond ?

Bond & cocktails

« shaken, not stirred »

James Bond, agent 007

Pour les moins anglophones d’entre nous, entendez « au shaker, pas à la cuillère ».

Cette phrase culte de James Bond, tout le monde l’a au moins entendue une fois dans sa vie. Que l’on soit amateur ou non de cinéma ; ou bien fan ou non de l’agent 007, cette maxime n’en reste pas moins un classique de la culture pop.

Mais en fait elle de James Bond un amateur de cocktails pour autant ?

Il est vrai que dans chacun des épisodes, l’agent 007 démontre un certain penchant pour les boissons alcoolisées, de préférence lorsqu’elles sont servies sous forme de cocktails.

Découvrez le top 5 des cocktails préférés de l’agent 007


vesper martini - cocktail james bond
Vesper Martini

Vesper Martini

Prononcé pour la première fois au cinéma par Daniel Craig dans Casino Royal, le Vesper Martini, cocktail emblématique de James bond, fut créé par Ian Fleming, l’auteur des livres.


Vodka Martini

Son cocktail préféré, à n’en pas douter. C’est également pour ce cocktail que James demande que son Vodka Martini soit réalisé au shaker et non à la cuillère.

Une double hérésie pour les puristes du dry martini qui le boivent, évidemment, à base de gin et non de vodka mais surtout remué à la cuillère afin de conserver l’aspect limpide de la préparation.

VODKA MARTINI
Vodka Martini

Whiskey & Soda

Whiskey & Soda

Le whisky & soda, grand classique de la mixologie, est un des cocktails préférés de l’agent Bond. C’est aussi celui que Ian Fleming le fait le plus souvent consommé dans ses livres. On note encore une préférence pour un spiritueux en particulier : le bourbon.


Old Fashioned

C’est notamment son amour pour le bourbon qui le pousse très souvent à se préparer et à déguster un Old Fashioned. Ce cocktail est particulièrement apprécié pour sa palette de notes florales et aromatiques discrètes qui s’allie à merveille avec les saveurs plus amères d’agrumes.

old fashioned
Old Fashioned

Gin & Tonic

Vodka Tonic & Gin Tonic

Interesting fact : les boissons consommées par Bond seraient le reflet des préférences d’Ian Fleming au moment de l’écriture.

En 1958, dans le Roman « Dr No », Bond bu 4 Gin & Tonic, tandis qu’en 1963, dans « On Her Majesty’s Secret Service », il opta pour 4 Vodka Tonic. Ce cocktail, caractérisé par sa légère amertume, s’est ainsi fait une place de choix dans l’univers de Bond.