Brooklyn


Découvrez un autre cocktail aux connotations new-yorkaises : le Brooklyn, un cocktail à base de rye whiskey et de vermouth.

Membre de la famille des cocktails portant le nom des arrondissements de la ville de New York, le Brooklyn est souvent relégué au second plan par rapport à ses cousins beaucoup plus célèbres, les cocktails Manhattan et Bronx.

La recette complète du Brooklyn

Comme vous pourrez le découvrir dans la recette, cet élégant cocktail est en fait un Manhattan modifié avec une petite touche de Martinez.

Les spiritueux présents dans le Brooklyn

Pour réaliser ce cocktail, vous aurez besoin des alcools suivants :

  • 45 ml de rye whiskey
  • 45 ml de dry vermouth
  • 10 ml de liqueur de marasquin
  • 10 ml de Picon
  • Cerise au marasquin en garniture

Les étapes à suivre pour réaliser ce cocktail

Le Brooklyn est un cocktail typiquement américain qui porte le nom d’un quartier de la ville de New York aux Etats-unis. Il est assez proche du Manhattan mais en plus amer à cause du Picon. Pour le réaliser, il vous suffit de suivre les différentes étapes ci-dessous :

  1. Mettre les alcools dans un verre à mélange
  2. Ajouter de la glace et mélanger
  3. Verser à l’aide d’un strainer dans une coupe
  4. Garnir avec la cerise au marasquin

Temps de préparation : 3 minutes

Les ustensiles de barman nécessaires pour réaliser un Brooklyn chez vous

La recette est assez simple à réaliser et ne demande pas beaucoup de matériel, vous aurez uniquement besoin d’un verre à mélange, si vous n’en possédez pas, utilisez le bas de votre shaker, une cuillère de bar, un doseur et un strainer.


A propos du cocktail Brooklyn

Les origines de ce cocktail à base de whiskey

Le cocktail Brooklyn est apparu pour la première fois en 1908, dans le livre « Drinks » de Jacques Straub. La version originale de la recette utilisait de l’Amer Picon, un apéritif français, mais il est peu disponible aux États-Unis et peut être difficile à trouver.

Une alternative au Picon dans le Brooklyn ?

Si vous ne pouvez pas mettre la main dessus, Frank Caiafa, l’auteur de la version actualisée de « The Waldorf Astoria Bar Book », suggère le Bigallet China-China Amer. Si vous n’en trouvez pas non plus, deux traits d’Amers d’Angostura peuvent constituer un substitut acceptable.


Autres cocktails qui portent le nom d’un quartier de New York


D’autres cocktails à base de whisky

Old FashionedLynchburg LemonadeWhisky Sour
PenicillinManhattanBoulevardier
Mint JulepGodfather